Interventions à l’Assemblée nationale et au Sénat

Partager

La position de la France a consisté à ne pas rester sans réaction lorsque deux Etats membres se voient menacés ou provoqués dans leurs eaux territoriales et leur espace aérien.

(…) nous soutenons cette mobilisation populaire et politique en Biélorussie depuis le mois d’août car chaque week-end désormais, des milliers de personnes risquent leur vie dans les rues de Minsk pour défendre leur liberté. Ce sont nos valeurs et nous nous devons d’être à leurs côtés.

Je tiens à préciser aussi que le président de la République, avec le soutien de l’ensemble, je pense, sur ces bancs, de vos positions, a négocié également un budget qui préserve un certain nombre d’intérêts majeurs pour le pays.