Presse et médias

L’issue que nous souhaitons c’est que les choses se fassent de manière ordonnée, et que donc les Britanniques puissent sortir de l’Union européenne en respectant le fameux accord de retrait, pour que cela se passe bien, qu’il n’y ait pas de rupture, que ce ne soit pas une crise.

Je suis venue clarifier aussi ce que deviendrait la relation future avec le Royaume-Uni, ce que l’Union européenne chercherait à négocier pour qu’ils puissent continuer à pêcher dans de bonnes conditions dans les eaux territoriales britanniques.

(…) il faut d’abord ne pas faire une extension trop longue, parce qu’on pourrait mettre en péril le vote démocratique des Britanniques, et de l’autre côté, il faut que l’Europe fonctionne.

PLAN DU SITE