Recherche et aide au développement

Agence française de développement (AFD)

JPEG - 20.3 ko

Le groupe Agence française de développement (AFD) finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable.

Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… : ses équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets dans les Outre-mer et 115 pays. Son action contribue ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

L’Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Elle intervient dans de nombreux secteurs et propose une large palette de services financiers et non-financiers. Elle agit au service de tous, pour prévenir les crises et construire une prospérité partagée. La conciliation de deux urgences, le climat et le développement, ainsi que la lutte contre les inégalités sont au cœur de ses priorités.

L’AFD soutient les États, les entreprises, les collectivités locales et les ONG. Elle crée avec eux des synergies pour catalyser, fertiliser et diffuser des solutions innovantes au service des populations.

Présente dans 115 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD finance et suit plus de 4 000 projets de développement. Grâce à son réseau de chercheurs et d’experts, elle participe aussi au dialogue sur les politiques publiques, partage son savoir-faire et sensibilise aux enjeux du développement et de la solidarité internationale.

CFI, agence française de développement médias

JPEG - 23 ko

CFI est l’agence française de développement médias du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Filiale de France Médias Monde, CFI favorise le développement des médias dans les pays du Sud, en particulier en Afrique subsaharienne, en Méditerranée et au Levant. L’agence identifie et analyse les besoins, puis s’investit aux côtés des médias, des professionnels qui les animent et des acteurs de la société civile qui s’engagent pour une information pluraliste, fiable et démocratique.

Des axes qui recouvrent les principaux enjeux du secteur

Ses équipes travaillent sur une trentaine de projets qui s’inscrivent dans trois grands programmes :

  • « Médias et gouvernance » aborde les enjeux de gouvernance démocratique à travers le renforcement des cadres législatifs, l’affirmation de la diversité des paysages médiatiques, le traitement serein de la parole politique et la production éthique d’une information plurielle et de qualité.
  • « Médias et développement » vise à favoriser l’appropriation des enjeux de développement par les médias des pays du Sud en renforçant la relation de confiance entre journalistes et société civile. Le développement de productions innovantes, au niveau national mais également local, contribue à comprendre et apprécier comment chacun peut, à son niveau, prendre part à ces dynamiques globales.
  • « Médias et entreprise » répond aux enjeux économiques qui conditionnent l’activité des entreprises que sont aussi les médias. La réponse aux contraintes de concurrence, l’optimisation des grilles de programmation et la pérennisation des recettes permettent de consolider les modèles économiques et d’assurer une autonomie financière favorable à l’indépendance éditoriale.

Une zone d’intervention très ouverte

CFI conçoit et met en œuvre des projets qui s’appuient sur les médias locaux pour élargir, densifier et crédibiliser l’espace d’information et de débats, en particulier dans les régions fragiles ou exposées aux conflits, aux déstabilisations politiques et aux pandémies.

La zone d’intervention de CFI s’étend des médias traditionnels (radios, TV…) aux nouveaux médias (plateformes numériques, blogueurs, etc…) liés aux organisations de la société civile. Voire même les deux catégories de médias en même temps.

Les soutiens apportés par l’agence sont variés : formation des acteurs des médias ; création d’écoles de journalisme, de newsroom, de chaîne parlementaire ; actions de professionnalisation de journalistes ; aide à la production d’edutainment (avec Lagardère et Canal plus)…

Au cœur de son action : la jeunesse ou plutôt les jeunesses des pays africains ou méditerranéens ; le numérique et ses nouveaux canaux de diffusion ; la francophonie et les valeurs qu’elle porte.

Une logique globale pour des enjeux complexes et imbriqués

Dans un souci de lisibilité et de cohérence, chaque projet ne relève que d’un seul programme, celui qui répond à l’objectif principal posé avec le bénéficiaire.

Les ressources financières ne font pas, à elles seules, les bons journalistes au même titre que sans moyens, les journalistes ne peuvent durablement appliquer les principes qu’ils ont appris. Il faut aussi que les médias généralistes aient les moyens de prendre des risques afin de proposer des contenus plus complexes permettant d’enrichir le débat public.

Les dynamiques économiques sont au cœur de la prise de décision de lancer de telles initiatives qui impliquent la mobilisation des ressources humaines, la programmation, la viabilité économique et la connaissance du marché. C’est à ce prix que ces productions pourront, à terme, contribuer à renforcer le lien de confiance entre le média et le public.

Site : https://www.cfi.fr/

Expertise France

JPEG - 23.2 ko

Expertise France est l’agence française d’expertise technique internationale. Sa mission s’inscrit dans le cadre de la politique de coopération, d’aide au développement et d’influence économique de la France.

Expertise France s’attache à répondre à la demande croissante en expertise des pays en développement, des pays émergents et des pays du voisinage européen pour construire des politiques publiques et relever des défis institutionnels, économiques, démographiques, sociaux et environnementaux.
Expertise France conçoit et met en œuvre des projets destinés à contribuer au développement équilibré des pays partenaires, conformément aux objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030 et aux priorités de l’action extérieure de la France.

Agir en faveur du développement

La politique de développement a profondément évolué ces dernières années. Des progrès majeurs ont été réalisés en matière de lutte contre la pauvreté, d’accès à la santé ou à l’éducation mais les inégalités demeurent, aggravées par les dérèglements climatiques et l’émergence de nouveaux conflits.

La mission d’Expertise France est de répondre à la demande de pays partenaires qui veulent renforcer la qualité de leurs politiques publiques pour relever les défis environnementaux, sociaux, économiques ou sécuritaires auxquels ils sont confrontés.

Pour cela, l’agence mène des projets dans les principaux domaines de l’action publique :

  • Gouvernance démocratique, économique et financière
  • Paix, stabilité et sécurité
  • Développement durable, climat et agriculture
  • Santé et développement humain

Faire de l’expertise un enjeu de solidarité et d’influence

Expertise France contribue, par son action sur le terrain, aux objectifs de solidarité internationale et d’influence de la politique de développement.

En plaçant le transfert de savoir-faire au centre de son action, Expertise France promeut des méthodes de travail, des normes juridiques et techniques, mais aussi une vision française et européenne du développement économique et de la gouvernance.

France Volontaires

JPEG - 32.5 ko

France Volontaires est la plateforme française des volontariats internationaux d’échange et de solidarité (VIES). Elle a pour objectif de promouvoir et de développer les différentes formes d’engagements relevant des VIES et de contribuer à leur mise en œuvre.

France Volontaires apporte son appui à l’information et à l’orientation des personnes souhaitant s’engager. Experte en volontariat, elle contribue à la mobilisation des pouvoirs publics, collectivités territoriales et associations ; la plateforme assure en cela une mission de prospective et un rôle d’observatoire.

France Volontaires organise le dialogue entre les acteurs du volontariat et participe ainsi à la définition et à la mise en œuvre de politiques publiques et d’initiatives multi-acteurs sur le champ de l’engagement solidaire à l’international.

Information et orientation

France Volontaires fait connaître au plus grand nombre (institutions publiques, associations, grand public…) les dispositifs français et européens de volontariat à l’international : information et orientation des publics, publications, outils numériques, participation à diverses manifestations.

Valorisation

France Volontaires œuvre à la reconnaissance et à la valorisation du volontariat et de toutes les formes d’engagement solidaire à l’international, notamment à leur prise en compte dans le parcours professionnel des volontaires.

Expérimentation

France Volontaires analyse les dynamiques du volontariat et met en œuvre des programmes spécifiques dans une démarche d’expérimentation et de capitalisation. À travers son réseau international, la plateforme apporte notamment son soutien aux dispositifs nationaux de volontariat et aux programmes de réciprocité (accueil de volontaires internationaux en France).

Accompagnement et mise en réseau

France Volontaires propose une expertise, des formations et participe au renforcement des capacités de ses membres et partenaires en France et à l’international. Ses Espaces Volontariats sont des leviers d’action, d’appui et de mise en réseau, pour l’ensemble des acteurs du volontariat, dans les pays où ils sont implantés afin de sécuriser les parcours d’engagement et d’en multiplier les effets.

Centre international de recherche agricole pour le développement (CIRAD)

JPEG - 29.1 ko

Le Cirad est l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes. Ses activités relèvent des sciences du vivant, des sciences sociales et des sciences de l’ingénieur appliquées à l’agriculture, à l’alimentation, à l’environnement et à la gestion des territoires.

Le Cirad travaille autour de grandes thématiques telles que la sécurité alimentaire, le changement climatique, la gestion des ressources naturelles, la réduction des inégalités et la lutte contre la pauvreté.

Avec ses partenaires du Sud, le Cirad produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l’innovation et le développement agricole. Il met son expertise scientifique et institutionnelle au service des politiques publiques de ces pays et des débats internationaux sur les grands enjeux de l’agriculture. Il apporte son soutien à la diplomatie scientifique de la France.

Le développement par la recherche

Le Cirad a un objectif prioritaire : bâtir une agriculture durable, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d’êtres humains en 2050, tout en préservant l’environnement.

Le Cirad considère que pour se développer sur le long terme et élaborer des politiques publiques appropriées, une société doit participer à la production des connaissances dont elle a besoin. Ce développement par la recherche repose sur la capacité des pays à se doter d’un système d’enseignement supérieur et de recherche adapté, soutenu par les pouvoirs publics, mais ayant une réelle autonomie d’action.

Du local au global, de par ses partenariats durables, il contribue au développement d’une agriculture au service de tous, et particulièrement des petits agriculteurs, qui constituent l’immense majorité des producteurs.

Il répond ainsi aux défis globaux de la sécurité alimentaire et du changement climatique, mais aussi des 17 objectifs du développement durable de l’ONU (ODD) et de l’accord de Paris sur le changement climatique.

La formation et le partage des connaissances

La formation, la diffusion de l’information, le partage des connaissances et des innovations complètent la mission de recherche du Cirad.

La formation diplômante ou professionnelle dans les pays du Sud est une dimension essentielle. Elle repose sur l’engagement de chaque chercheur.

Le Cirad est aussi un acteur majeur du dialogue entre l’Europe et l’Afrique. Engagé dans de nombreux réseaux européens et internationaux, il facilite l’accès de ses partenaires du Sud aux programmes communautaires et leur insertion dans les réseaux internationaux de coopération scientifique.

Partenariats

Le Cirad dispose d’un réseau de partenaires sur trois continents et de directions régionales, à partir desquelles il collabore avec plus de 100 pays. Son partenariat de long terme est structuré par des dispositifs de recherche et d’enseignement en partenariat regroupant 200 institutions des pays du Sud, auxquels sont affectés 200 de ses chercheurs (50 % en Afrique, 25% en Asie et 25% en Amérique du Sud).

En France, il offre à la communauté scientifique nationale et internationale un important dispositif de recherche et de formation, situé principalement à Montpellier et dans l’outre-mer français.

Institut de recherche et de développement (IRD)

JPEG - 25.4 ko

L’Institut français de recherche pour le développement (IRD) est un organisme de recherche public qui répond aux enjeux internationaux du développement : améliorer les conditions sanitaires, comprendre l’évolution des sociétés, préserver l’environnement et les ressources.

Il porte, par son réseau et sa présence dans une cinquantaine de pays, une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement.

Fondés sur l’interdisciplinarité, les projets menés conjointement avec ses partenaires locaux traitent de questions cruciales pour les pays du Sud : maladies tropicales et de civilisation, relations entre santé et environnement, changements climatiques, ressources en eau, sécurité alimentaire, écosystèmes tropicaux et méditerranéens, risques naturels, pauvreté, vulnérabilité et inégalités sociales, migrations, évolution du marché du travail…

Une science engagée pour un futur durable

Les avancées scientifiques sont nécessaires pour faire progresser le développement durable et humain : cette conviction, l’IRD la porte partout où il est présent, partout où il agit avec ses partenaires.

L’IRD est un acteur français majeur de l’agenda international pour le développement. Il propose un modèle original : le partenariat scientifique équitable avec les pays en développement, principalement ceux des régions intertropicales et de l’espace méditerranéen.

Pour l’IRD, seul ce modèle permet de concevoir des solutions adaptées aux défis auxquels les hommes et la planète font face : pandémies, dérèglements climatiques, crises humanitaires et politiques… Car les défis du développement se posent à la planète toute entière.

Les marqueurs de notre action au service du développement

  • Un partenariat scientifique équitable et des co-publications avec les partenaires des pays en développement
  • Des solutions adaptées aux défis globaux fondées sur l’évidence scientifique
  • Des politiques publiques éclairées par les avancées de la science
  • Des citoyens acteurs du changement
  • Des innovations responsables
  • Des expertises et savoir-faire spécifiques

Mise à jour : avril 2019

PLAN DU SITE