Accompagner les victimes d’attentats terroristes sur le sol français (CIAV)

La Cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV) a été créée par l’instruction interministérielle relative à la prise en charge des victimes d’actes de terrorisme du 12 novembre 2015, révisée le 14 avril 2016 suite aux attentats de Paris.

La CIAV permet aux familles de disposer d’un référent unique car elle "centralise en temps réel l’ensemble des informations concernant l’état des victimes, informe et accompagne leurs proches et coordonne l’action de tous les ministères intervenant, en relation avec les associations et le Parquet".

Les missions de la CIAV

  • Elle coordonne l’action interministérielle de l’État dans la prise en charge des victimes d’actes de terrorisme et assure la mise en place d’une plateforme téléphonique dédiée ;
  • Elle traite en temps réel toutes les informations relatives au bilan victimaire et nécessaires à la constitution de la liste unique des victimes ;
  • Elle informe les victimes et leurs familles, et s’assure de leur prise en charge par les services compétents ;
  • Elle établit un lieu d’accueil unique pour les victimes et/ou leurs proches, afin de leur permettre de se signaler, d’être informés de la situation de la personne qu’ils recherchent, de bénéficier d’un soutien psycho-traumatologique adapté et de fournir les éléments nécessaires à la cellule ante mortem le cas échéant.

Infographie : le fonctionnement de la CIAV

PLAN DU SITE