Les priorités de la diplomatie française : décryptage avec les ambassadrices et ambassadeurs

La Conférence des ambassadeurs et ambassadrices est un moment central pour la diplomatie française : c’est l’occasion pour les plus hautes autorités françaises de présenter les orientations et les priorités qui guideront le travail des représentants de la France à l’étranger et auprès des organisations internationales tout au long de l’année à venir.
Décryptage avec les ambassadrices et ambassadeurs de la feuille de route fixée par le Président de la République, Emmanuel Macron, le 27 août 2019.

Le multilatéralisme

Emmanuel Macron :

Certains veulent aujourd’hui construire des choses en dehors du cadre multilatéral, disant je peux le faire en décidant moi-même. Je crois que ça n’est pas notre intérêt.

Philippe Etienne, Ambassadeur de France aux Etats-Unis

La Russie

Emmanuel Macron :

Nous sommes en Europe, et la Russie aussi.

Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Russie

La situation en Iran

Emmanuel Macron :

Nous avons obtenu des premiers résultats ; ils sont fragiles, il faut avoir beaucoup d’humilité, mais qui, dans la discussion bilatérale avec l’Iran permettent de voir un chemin possible (…)

Philippe Thiébaud, Ambassadeur de France en Iran

La situation en Libye

Emmanuel Macron :

Nous travaillons étroitement sur ces sujets de crise qui sont évidemment notre, notre quotidien. Nous sommes profondément engagés.

Béatrice Le Fraper, Ambassadrice de France en Libye

La souveraineté du Brésil et sa responsabilité en Amazonie

Emmanuel Macron :

(…) quand on parle de l’Arctique, de l’Antarctique, des océans, de la forêt amazonienne ou de la forêt africaine qui brûlent aussi, tout en respectant la souveraineté des états qui ont des compétences territoriales sur ces régions, nous parlons très clairement de biens communs géographiques inséparables de notre biodiversité et du sujet climatique.

Michel Miraillet, Ambassadeur de France au Brésil

De la Conférence des Ambassadeurs et Ambassadrices à l’Assemblée générale des Nations unies

Emmanuel Macron :

Et réussir à trouver de nouveaux alliés, c’est le cadre de l’initiative que nous porterons en marge de l’assemblée générale des Nations unies avec cette alliance pour un nouveau multilatéralisme, ou avec l’Allemagne.

Nicolas de Rivière, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies

La diplomatie des biens communs et le multilatéralisme

Emmanuel Macron :

Je pense donc que si nous voulons avoir des vrais résultats dans cette diplomatie des biens communs il nous faut assumer ce multilatéralisme fort, être très présent et fort dans les enceintes multilatérales comme nous le sommes à l’ONU, (…)

Kareen Rispal, Ambassadrice de France au Canada

L’audace en diplomatie

Emmanuel Macron :

Si la France et l’Europe n’ont pas de l’audace pour revisiter leurs schémas de pensée, leurs automatismes, réinvestir les instances internationales, personne ne le fera pour nous. Et nous sommes les seuls pour qui l’immobilisme est mortel.

Romain Nadal, Ambassadeur de France au Vénézuela

La réforme de l’OMC

Emmanuel Macron :

Si nous ne sommes pas innovants à l’OMC, l’OMC disparaîtra.

François Rivasseau, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de l’Office des Nations unies à Genève et des organisations internationales en Suisse

Les partenariats entre universités africaines et françaises

Emmanuel Macron :

(…) nous avons réinvesti une stratégie de partenariats éducatifs, tout particulièrement en Afrique,(…)

Aline Kuster-Ménager, Ambassadrice de France au Kenya, Représentante permanente de la France auprès des Nations unies à Nairobi

(Mise à jour : 30 août 2019)