Mission UE Nigéria : Observateurs / Observatrices de longue durée (publié le 28.11.22)

Partager

Mission Union européenne Nigéria : Observateurs / Observatrices de longue durée

==19 candidatures : 1 observateur et 1 observatrice sélectionnés==

Dates des scrutins : 25 février, 11 mars, 18 mars (à confirmer) 2023

Type d’élection : élections générales au niveau fédéral et au niveau des Etats

Dates indicatives de déploiement des observateurs : du 22 janvier au 24 mars 2023 (ou 31 mars 2023 en cas de second tour)

Date limite de réception des candidatures à la délégation aux fonctionnaires internationaux : 8 décembre à midi (heure de Paris)

N.B. 1 : Consulter dans la rubrique Conseils aux voyageurs de France Diplomatie l’article sur le Nigéria

N.B. 2 : Pour cette mission, il est recommandé que les candidats disposent d’un parcours vaccinal complet contre la COVID-19 avec un vaccin approuvé par l’Organisation mondiale pour la santé. La Commission européenne engage les candidat/es qui présentent des pathologies chroniques et qui risquent de développer de graves complications en cas d’exposition au COVID-19, à avoir une discussion approfondie avec leur médecin.

N.B. 3 : La maîtrise de l’anglais au niveau C1 est attendue pour cette mission

N.B. 4 : Les candidat/e/s sont invité/e/s à mettre à jour leur dossier sur la base de candidatures de la Commission européenne et à faire parvenir un curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation à l’attention de Monsieur le Délégué aux fonctionnaires internationaux, rédigés en français sur l’application dédiée

Remarque importante : en validant leur candidature sur l’application, les candidat/e/s acceptent que la Délégation aux fonctionnaires internationaux procède au traitement de leurs données aux fins d’établir la présélection. Les candidat/e/s disposent de droits dédiés tels qu’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation, d’effacement et de portabilité de leurs données personnelles, en conformité avec notre politique de confidentialité et de protection des données.

N.B. 5 : Le déploiement d’observateurs de courte durée n’est pas prévu pour cette mission

N.B. 6 : Les candidat/e/s présélectionné/e/s par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en seront informé/e/s le 9 décembre.