Poste d’assistant.e spécial.e de la résidente coordinatrice

Partager

Au titre de l’année 2020, 1 poste d’assistant.e spécial.e de la résidente coordinatrice (ASRC-SARC) est financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) à Ouagadougou, Burkina Faso.
Les candidatures étaient possibles du 27 janvier au 24 février 2020 à midi (heure de Paris).

Description du poste et calendrier

L’assistant.e spécial.e sera placé.e auprès de la résidente coordinatrice des Nations unies au Burkina Faso (Ouagadougou).

Embauché.e au grade P3, son rôle est stratégique.

Il ou elle assistera la coordinatrice résidente :

  • en participant aux comités stratégiques avec le gouvernement et les agences des Nations unies ;
  • en développant des analyses politiques et des analyses de données ;
  • en contribuant à la définition et au soutien de nouveaux projets et programmes ;
  • en assistant la résidente-coordinatrice dans la détection et le soutien de synergies entre les agences des Nations unies ;
  • en développant des actions de communication, de rapportage ;

Les candidats ou candidates possèderont une expérience à l’international et une expérience prouvée dans la coordination d’acteurs internationaux/multilatéraux. Une familiarité avec le système des Nations unies et sa réforme constitue un atout majeur.
Une expérience et/ou connaissance du Sahel constitue un prérequis.

Les entretiens de présélection ont été organisés le 23 avril et l’ONU a sélectionné une candidature.


1 - Conditions minimales requises


Assurez-vous que votre candidature répond en tous points aux conditions minimales requises pour participer à ce programme.

Ne sont prises en compte que les candidatures qui respectent de façon stricte l’ensemble des critères indiqués ci-dessous. Aucune dérogation n’est accordée et ce, quelles que soient les éventuelles précisions contraires indiquées par les fiches de postes.
  • Être né(e) entre le 01/01/1982 et le 24/02/1995 .
  • Diplôme : au minimum Master 2 ou diplôme équivalent (bac +5).
  • Expérience professionnelle : au minimum cinq ans d’expérience professionnelle rémunérée
  • Expérience des programmes jeunes. Ne pas avoir bénéficié d’un contrat JEA ou VNU financé par la France ou un autre Etat dans le passé.



2 - Constitution du dossier de candidature

Consultez le guide du candidat ou de la candidate ASRC, JEA et VNU !

Les documents suivants doivent être obligatoirement enregistrés via l’application de candidature en ligne CIEL (uniquement en format pdf) :

  • un CV en forme libre en français (max. 2 pages).
  • une lettre de motivation en français (1 page) adressée au gestionnaire du programme (le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères), pour chaque poste sur lequel vous vous portez candidat et dont l’objet fait apparaître le code du poste ( par exemple : JEA1_AIEA).
    Attention cette lettre de motivation doit respecter un format précis décrit dans le guide du candidat ou de la candidate. Les candidatures ne respectant pas ce format seront étudiées en deuxième rang.
Tous les documents à enregistrer lors de votre candidature en ligne doivent être au format PDF (max. 2 Mo par pièce, total des pièces 5 Mo). Ces fichiers ne doivent pas être verrouillés. Veillez à ce que les paramètres de protection du fichier n’empêchent pas l’impression des documents en PDF.




3 - Modalités de dépôt de la candidature

Votre candidature doit être déposée en ligne. En activant le lien suivant vous pourrez dès à présent débuter son enregistrement : application de candidature en ligne CIEL

- N’attendez pas le dernier moment pour postuler : aucune candidature reçue hors délai ne sera prise en compte par le serveur

Si votre candidature a été correctement enregistrée, vous recevrez un message automatique d’accusé de réception. Pensez à vérifier que celui-ci n’a pas été classé dans la rubrique courrier indésirable ( spams ) de votre boîte de courrier électronique.

Attention  : après cet enregistrement et réception de votre accusé de réception, il ne vous sera plus possible de modifier votre dossier en ligne.

En cas de difficultés techniques, vous pouvez écrire à l’adresse électronique suivante : jpo.dgp-nuoi-fi chez diplomatie.gouv.fr.


4 - Conditions d’emploi et de rémunération

Type de contrat : L’assistant spécial signe un contrat avec l’organisation qui le rémunère directement. Il est directement employé par les Nations unies, dans les conditions prévues par le régime commun de l’organisation et bénéficie des immunités et privilèges accordés aux fonctionnaires internationaux par les accords multilatéraux.

Durée du contrat : 1 an renouvelable une fois.

Grade et rémunération : Grade P3 échelon 1. La rémunération nette est calculée sur la base d’un salaire brut dont est déduit un impôt interne (staff assessment) et majorée selon le lieu d’affectation du poste. Elle tient compte de la situation personnelle de l’agent (personnes à charge).

5 - Échanges avec la DFI

  • Étant donné le nombre important de candidats, seules les personnes retenues dans la perspective d’un entretien de présélection seront contactées. Il est inutile d’appeler à titre individuel pour s’enquérir des suites données à sa candidature.
  • La délégation aux fonctionnaires internationaux (DFI), en charge de ce programme, ne prodiguera aucun conseil personnalisé aux candidats durant la publication de l’appel à candidatures et le processus de recrutement.

Mise à jour : 18 juin 2020