Le blogue du philosophe MAO, gourou ès OI (publié le 27.11.18)


Titulaire d’un doctorat en sciences DFI, le gourou philosophe MAO* répond à vos questions sur le meilleur moyen d’accéder au nirvana des organisations internationales.

N’hésitez pas à lui écrire en indiquant dans l’objet de votre courriel : "Question pour le gourou MAO"**.

Nous avons reçu ce courriel d’Hildegarde*** :

« Ô gourou MAO,

J’ai complété mon profil en ligne pour postuler à l’organisation internationale des fonctionnaires internationaux épanouis (OIFIE).

On m’a demandé d’indiquer trois références. C’était la partie la plus facile du formulaire à remplir. D’abord, j’ai indiqué ma maîtresse d’école au CP qui m’aimait bien. Ensuite, mon directeur de thèse (obtenue en 1990) même si on ne s’appréciait pas tellement et enfin la tante de mon beau-père parce que je n’avais personne d’autre à mettre et comme elle est en maison de retraite elle sera facile à joindre au téléphone. Je ne leur ai rien dit parce que je veux qu’ils aient la surprise d’apprendre que je candidate en OI.

Maintenant, j’ai des doutes. Est-ce que l’OIFIE contactera systématiquement les personnes mentionnées sans m’en informer ? Merci de votre retour sur cette question.

Meilleures salutations. »

RÉPONSE DU GOUROU MAO :

Chère Hildegarde,

En effet, de nombreuses organisations internationales demandent les coordonnées de personnes référentes. Le contrôle de références est une pratique normale et la règle est de ne prendre que les références données par le candidat et de le lui annoncer. Cependant, ces personnes ne seront contactées que vers la fin du processus de sélection et il n’est pas certain que toutes les OI contactent systématiquement toutes ces personnes.

Par courtoisie, il est normal de demander aux contacts que vous donnez s’ils acceptent d’être sollicités. En les appelant, vous avez l’occasion de leur faire un court argumentaire sur votre nouveau poste éventuel et de leur fournir votre CV mis à jour, s’ils ne vous ont pas vue depuis un certain temps. En règle générale, fournir un contact de moins de dix ans est plus souhaitable. Ne donnez pas le nom de personnes avec qui vous avez été en conflit.

Comme le dit avec justesse ce vieux proverbe teuton qui peut vous être utile : "les vieux chemins et les vieux amis doivent être tenus précieusement". Il en va de même pour les personnes référentes. Soignez donc ce chemin qui vous mènera en OI, si tel est votre destin.

MAO

==================================================
(*) MAO est chargée de communication à la DFI
(**) Le Gourou rassemblera vos questions et y apportera une réponse générique. Vos courriels au Gourou MAO peuvent d’ailleurs déjà avoir reçu une réponse dans un blogue antérieur. Consulter la rubrique dédiée
(***) Pour des raisons de confidentialité, la DFI se réserve le droit de modifier les prénoms et d’adapter le texte des courriels reçus.

PLAN DU SITE