RAPPEL - Justice pénale internationale : Création d’un vivier de spécialistes junior et senior (23.11.21)

Partager

La Délégation aux Fonctionnaires Internationaux (DFI) signale l’appel à candidature pour la constitution d’un vivier de candidats francophones spécialisés dans le domaine de la justice pénale internationale. L’objectif est de d’établir une liste de candidats mobilisables rapidement pour répondre aux appels à candidature des juridictions pénales internationales et des Mécanismes d’enquête indépendants onusiens (tels que la Cour pénale internationale, les Chambres spécialisées pour le Kosovo, le Mécanisme international exerçant les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux, et mécanismes onusiens et indépendant comprenant MIII et UNITAD).

La DFI invite les spécialistes et praticiens dans le domaine des crimes internationaux et du droit international pénal, à rejoindre le vivier de spécialistes en justice pénale internationale.

Les candidats retenus dans ce vivier pourront bénéficier de services fournis par la DFI, notamment :

  • d’une diffusion rapide des fiches de poste proposées par les organisations internationales, juridictions ou mécanismes, dans un contexte où les procédures de recrutement peuvent avoir lieu dans des délais très courts ;
  • d’un accompagnement au cours des étapes de leur candidature.

Postes concernées

Postes non électifs de juristes, greffiers, enquêteurs, analystes, directeurs des services pénitentiaires au sein des juridictions pénales internationales ou mécanismes d’enquête indépendants.
Profils recherchés :

  • junior (2 à 5 ans d’expérience professionnelle)
  • senior (à partir de 5 ans d’expérience professionnelle).

Qualifications minimum

Nous recherchons des candidats francophones, sans condition de statut ayant (critères non cumulatifs) :

  • une maîtrise parfaite de la langue française à l’écrit comme à l’oral ;
  • une expérience acquise dans une juridiction nationale (une juridiction de droit continental est un atout) ou internationale, en lien avec les enquêtes et poursuites pénales pour les crimes internationaux, ou sur les violations graves des droits de l’Homme ou du droit international humanitaire ;
  • une qualification niveau Master en droit international pénal, (droit international public spécialisé, droit international humanitaire, droit pénal spécialisé, coopération pénale internationale ou équivalent ;
  • une expertise dans l’un au moins des domaines suivants : droit international pénal et procédure pénale internationale (système de la Cour pénale internationale et des autres juridictions pénales internationales) ;
  • une expérience d’enquête sur les violations graves des droits de l’Homme ou du droit international humanitaire, et/ou dans l’analyse de situations géopolitiques (dans les pays/régions de situation) ;
  • une connaissance précise des différents organes participant à la répression des crimes internationaux sur le plan national (juridictions nationales et règles de compétence universelle ou quasi-universelle) et international (CPI, MTPI, juridictions internationales mixtes, mécanismes d’enquête indépendants onusiens, société civile etc.) ;
  • la connaissance approfondie du contexte historique et géopolitique d’une ou plusieurs régions ou pays de situation traités par les mécanismes et juridictions concernées ;
  • une excellente capacité à rédiger des analyses juridiques/géopolitiques en français comme en anglais et un très bon esprit de synthèse ;
  • une excellente maitrise écrite et orale de l’anglais ; la connaissance pratique d’autres langues officielles des Nations Unies ou d’une langue d’un pays de situation est un atout ;
  • des savoirs-être : esprit d’équipe, capacité d’adaptation (à des situations complexes, au travail dans des délais restreints), rigueur, discrétion, ingéniosité, négociation, capacité de travail dans un environnement multiculturel.

Contraintes particulières

Les candidats doivent garder à l’esprit que les postes en juridiction internationale nécessitent en général de s’expatrier : La Haye (pour la CPI et la division européenne du Mécanisme international exerçant les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux internationaux), Arusha (division africaine du Mécanisme international exerçant les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux internationaux), Kosovo (pour une partie des Chambre spécialisées du Kosovo), Vienne (postes d’enquêteurs à l’ONUDC), Genève (MIII).

Processus de sélection

Vous pouvez envoyer votre CV à l’adresse suivante : dfi.dgp-nuoi-fi[@]diplomatie.gouv.fr.

Le suivi des candidats sera assuré par la DFI.

Il n’y pas d’engagement, ni de la part du candidat à postuler à des postes éventuellement proposés par la DFI, ni du MEAE à proposer des postes aux inscrits.