Suivre une formation pour renforcer votre positionnement sur le marché de l’emploi

Partager

Pour développer vos compétences et renforcer votre employabilité sur le marché du travail, une action de formation peut s’avérer nécessaire. Elle s’inscrit alors dans votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi défini avec votre conseiller Pôle Emploi, sans remettre en cause le versement de vos allocations.

Les actions de formation financées par les Régions

Le site internet des Centres d’animation, de Ressources et d’Information sur la Formation (CARIF) et des Observatoires Régionaux Emploi Formation (OREF), qui constituent un réseau d’opérateurs auprès des professionnels de la formation, recense l’offre de formation continue ainsi que les actions de formation mises en place pour les demandeurs d’emploi éligibles au financement par les conseils régionaux : https://reseau.intercariforef.org/

L’État, les partenaires sociaux et des Régions se sont également associés pour créer un outil commun permettant aux internautes d’accéder à des informations utiles et fiables pour s’orienter professionnellement à toutes les étapes de la vie : https://www.orientation-pour-tous.fr/

Demande de formation dans le cadre du CPF

Au cours de votre mission

Si vous avez un projet d’évolution professionnelle et que vous avez identifié une formation susceptible de vous y préparer, vous pouvez faire part de votre démarche à la direction des ressources humaines, en adressant une lettre d’intention accompagnée de tout document utile (présentation du projet professionnel, CV, programme de la formation, devis du prestataire, etc.) à la sous-direction de la formation et des concours (RH4).

Ce courrier devra parvenir à RH4 au moins un mois avant la date d’inscription à la formation envisagée.

Un premier examen permettra de déterminer si votre projet s’inscrit dans le cadre du compte personnel de formation afin que vous puissiez, le cas échéant, présenter une demande en conformité avec les dispositions réglementaires.

Le cas échéant, l’ensemble des demandes formelles font l’objet d’un examen
d’ensemble au cours de deux sessions d’instruction respectivement organisées en
mars et en septembre.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter sous Diplonet la rubrique
relative à la formation professionnelle tout au long de la vie.

Durant la dernière année de mission

Afin de préparer votre fin de mission et la suite de votre parcours professionnel, vous pouvez prendre l’attache du bureau dédié à l’accompagnement des agents contractuels en fin de contrat (RH3B) afin de solliciter une participation financière à un projet de formation. Cette participation financière s’inscrit dans un premier temps dans le cadre du compte personnel de formation (CPF), c’est-à-dire en fonction des heures CPF acquises.

Le compte personnel de formation est mobilisé à l’initiative de l’agent pour la préparation et la mise en œuvre d’un projet d’évolution professionnelle.

Pour présenter une demande, il convient de soumettre un dossier de demande à RH3B (pauline.moreau chez diplomatie.gouv.fr) composé des pièces suivantes :

Le dossier complet de demande de formation doit être adressé à RH3B au moins un mois avant le début de la formation.

A l’issue de votre contrat

Pour toute formation se déroulant à l’issue de votre contrat au MEAE, vous devrez vous rapprocher de votre nouvel employeur ou de Pôle Emploi afin de mobiliser votre CPF et, le cas échéant, déposer une demande de prise en charge financière d’une formation.

Dispositif de participation volontaire du MEAE au financement d’une formation

Si vos droits au titre du CPF sont insuffisants ou épuisés, le MEAE peut en fonction de l’intérêt du projet, de la durée de vos services au sein du ministère et de ses contraintes budgétaires, compléter cette participation financière au titre du CPF, le cas échéant effectuée par Pôle Emploi, par une participation volontaire pour le même projet.

Cette participation s’inscrit dans le cadre de la politique d’accompagnement des agents contractuels parvenus au terme de leur mission du MEAE, en s’inspirant des mesures du Décret n° 2007-1942 du 26 décembre 2007 relatif à la formation professionnelle des agents non titulaires de l’État.

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) pouvant être proposée par Pôle emploi

La formation doit constituer une étape déterminante avant la reprise d’emploi et être validée par le conseiller Pôle emploi. La demande d’aide doit être déposée au plus tard quinze jours avant le début de la formation.

Cette aide est attribuée sur la base d’une appréciation au cas par cas au regard du contenu, des coûts pédagogiques et de la durée de l’action de formation, mais aussi de son efficacité pour le retour à l’emploi. L’aide est versée directement à l’organisme de formation.

Dans certains cas, une aide aux frais de déplacement, de repas et d’hébergement peut vous être attribuée pendant la formation.