Agents non éligibles à l’ARE - Autres prestations

Partager

Si vous n’êtes pas éligible à l’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi, ou si vous avez épuisé vos droits à cette indemnité, vous êtes susceptible de bénéficier d’autres prestations.

L’Allocation de Solidarité Spécifique

Les demandeurs d’emploi qui arrivent au terme de leurs droits à l’ARE (Allocation d’aide au Retour à l’Emploi) peuvent bénéficier de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS).

Pour bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique, vous devez :

  • être à la recherche effective d’un emploi ;
  • justifier de 5 ans d’activité salariée dans les 10 ans précédant la fin du contrat de travail ;
  • ne pas dépasser un plafond de ressources mensuelles (valeur au 1er avril 2021 : 1183,70€ pour une personne seule – 1860,10 € pour un couple).

Variable en fonction des revenus, l’ASS est renouvelable tous les 6 mois, sous réserve du contrôle des ressources mensuelles.

Si vous approchez de l’échéance de vos droits à l’ARE, vous êtes invité à en effectuer la demande auprès de Pôle emploi.

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Entré en vigueur le 1er juin 2009, le Revenu de Solidarité Active peut être versé à des personnes qui travaillent déjà et dont les revenus sont limités. Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail. Il peut être soumis à l’obligation d’entreprendre des actions favorisant une meilleure insertion professionnelle et sociale.

Versé par les Caisses d’allocations familiales ou les Caisses de mutualité sociale agricole, il a remplacé le revenu minimum d’insertion (RMI), l’allocation de parent isolé (API) et certaines aides forfaitaires temporaires comme la prime de retour à l’emploi.

Sont éligibles à cette prestation les personnes :

  • de plus de 25 ans (ou celles de moins de 25 ans sous certaines conditions) ;
  • exerçant ou reprenant une activité professionnelle réduite, qui peuvent ainsi cumuler revenus du travail et revenus issus de la solidarité ;
  • sans activité.

Le RSA décroît progressivement à mesure que les revenus du travail augmentent.

Pour obtenir l’information la plus complète sur le RSA, connectez-vous au site officiel https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N19775 à celui de la CAF dont vous dépendez.

L’aide aux frais de déplacement dans le cadre de votre recherche d’emploi

Dans le cadre de votre recherche d’emploi, vous pouvez bénéficier d’une aide au déplacement de la part de Pôle emploi, sous certaines conditions.

Conditions d’attribution :

  • être inscrit à Pôle emploi et ne pas être indemnisé au titre d’une allocation chômage ;
  • se rendre à un entretien d’embauche pour un contrat d’une durée égale ou supérieure à 3 mois ;
  • participer à un concours public ;
  • le lieu de l’entretien ou du concours doit se situer sur le territoire français à plus de 60 km aller retour de votre domicile.

Nature de l’aide
L’aide peut être de différentes sortes :

  • des bons de déplacement, pour une prise en charge des frais de déplacement avec un véhicule (forfait kilométrique de 0,20 € par kilomètre),
  • des bons de transport, pour une prise en charge des billets de train,
  • le remboursement des frais de repas (forfait de à 6€ par jour) et d’hébergement (plafond de 30€ par nuitée) engagés.
    Le plafond annuel de l’aide est de 5 000 €.

Démarche :
Adressez-vous à votre conseiller Pôle emploi avant le déplacement. Il vous indiquera les justificatifs à fournir. Il remplira et vous fera signer le formulaire de demande d’aide.

Si vous n’êtes pas éligible à cette aide (notamment si vous êtes indemnisé au titre de l’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi), vous pouvez bénéficier de bons de réservation à tarif préférentiel. Renseignez-vous également auprès de votre conseiller.