Yémen - Q&R - Extrait du point de presse (29 mai 2019)

Q : Quelle pression mettez-vous sur l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis pour mettre fin a la guerre au Yémen ?

R : La France entretient un dialogue régulier avec l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, mais aussi avec d’autres acteurs régionaux, sur l’urgence de sortir de ce conflit et l’impératif de respect du droit international humanitaire. Cette position est connue de tous et a été exprimée publiquement, y compris lors du déplacement du Ministre en Arabie saoudite.

La France soutient activement la médiation conduite par l’Envoyé spécial des Nations unies, Martin Griffiths, et appelle l’ensemble des parties à s’engager de manière constructive à ses côtés en vue de la mise en œuvre de l’ensemble des engagements pris à Stockholm en décembre 2018.

Elle rappelle l’importance de la Mission des Nations unies en appui à l’accord sur Hodeïda (MINUAAH), dont la présence sur le terrain est décisive pour observer et faciliter le redéploiement en cours à Hodeïda, comme le prévoit la résolution 2452 (2019) du Conseil de sécurité. La relance des discussions sur un accord politique global et inclusif, tenant compte de la diversité des acteurs yéménites, est la seule véritable perspective pour mettre un terme au conflit au Yémen.

Informations complémentaires