Yémen - Attaques aériennes à Hajjah (22.04.18)

La France déplore le lourd bilan d’au moins trente personnes tuées et de nombreux blessés, des bombardements menés le 22 avril dans la région de Hajjah (nord-ouest de Sanaa).

Elle appelle toutes les parties au respect du droit international humanitaire, qui prohibe les actions militaires contre les civils et les infrastructures civiles et impose aux belligérants de prendre toutes les précautions nécessaires à cet égard dans la conduite de leurs opérations. Il incombe également aux parties de garantir un accès humanitaire sûr, complet, et sans entrave aux populations dans le besoin.

Seule une solution politique sera à même d’enrayer la poursuite de la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire au Yémen. Nous réitérons à cet effet notre soutien aux efforts de l’envoyé spécial des Nations unies, M. Martin Griffiths.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE