Yémen - Affrontements à Aden (28 janvier 2018)

La France est préoccupée par les affrontements entre des forces séparatistes et l’armée yéménite qui ont causé plusieurs morts le 28 janvier à Aden.

Nous condamnons ces violences et appelons les parties à la retenue et au dialogue afin de ne pas entraver la résolution de la crise.

La protection des populations et des infrastructures civiles et l’accès complet, inconditionnel et sans entrave de l’aide humanitaire sont des obligations du droit international humanitaire. Elles s’imposent à toutes les parties. Nous leur demandons de les respecter.

La priorité au Yémen est de parvenir à la reprise des négociations en vue d’une solution politique, seule à même de préserver l’intégrité territoriale du pays, de ramener durablement la paix et la sécurité et de mettre un terme à une situation humanitaire dramatique. Il est donc essentiel que les parties yéménites reprennent, sans condition, les négociations de paix menées sous l’égide des Nations unies.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE