Situation à l’est de l’Ukraine (15 décembre 2017)

La France condamne les bombardements qui ont mis en danger cinq observateurs de la mission spéciale d’observation de l’OSCE en Ukraine dans la nuit du 13 décembre à Popasna (région de Louhansk). Les parties ont l’obligation d’assurer la sécurité des observateurs, conformément au mandat de la mission approuvé par les 57 États de l’OSCE.

Nous sommes vivement préoccupés par le regain d’intensité des combats dans l’est de l’Ukraine, qui ont fait 17 morts et 37 blessés depuis le début du mois de décembre.

La France est pleinement mobilisée, aux côtés de l’Allemagne au sein du "format de Normandie", en faveur du règlement du conflit. Nous appelons l’ensemble des parties, lors de la prochaine réunion du groupe de contact trilatéral à Minsk le 20 décembre, à reconduire le cessez-le-feu à l’occasion de Noël. Nous demandons en particulier à la Russie d’user de son influence auprès des séparatistes pour veiller au plein respect du cessez-le-feu.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE