Ukraine - Q&R -Extrait du point presse (15 février 2018)

Q - Les autorités de Donbass ont constaté que l’Ukraine a intensifié la préparation militaire sur toute la ligne de contact, donc, selon eux, Kiev se prépare activement pour les actions offensives. Les dirigeants de la république de Donetsk ont demandé aux pays-garants - notamment la France et l’Allemagne - d’exercer leur influence sur Kiev et d’empêcher l’escalade du conflit dans la Donbass. Comment pouvez-vous commenter ces déclarations ?

R - La sécurité sur le terrain est notre priorité absolue et nous abordons ce sujet régulièrement au plus haut niveau. La France et l’Allemagne, co-médiatrices du processus de Normandie, appellent les parties à respecter le cessez le feu renouvelé le 23 décembre dernier.

Les prochaines semaines devront permettre d’obtenir des résultats concrets et positifs sur certains dossiers cruciaux pour la situation sur le terrain, comme l’adoption d’un paquet de mesures humanitaires immédiates que nous avons élaboré avec l’Allemagne ou le retour des officiers russes au centre commun de coordination et de contrôle.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE