Ukraine - Q&R - Extrait du point de presse (05.06.18)

Q – Les agents du Service de sécurité d’Ukraine (SBU) ont tenté de recruter la journaliste de RIA Novosti Irina Visokovitch, arrivée dans la ville ukrainienne de Kherson pour couvrir le procès de l’affaire de rédacteur en chef du portail d’actualités Ria Novosti Ukraine Kirill Vychinski. La journaliste a raconté qu’elle avait été arrêtée par les agents du SBU à l’entrée de la salle d’audience. À la fin de la conversation qui a duré plusieurs heures la journaliste a été contrainte de signer un document sur sa volonté de coopérer avec le SBU. De ce fait, la journaliste a dû rentrer en Lettonie et n’a pas pu couvrir le procès de Kirill Vychinski à Kherson.

Comment pouvez-vous évaluer cette situation ? Est-ce que le comportement des services ukrainiens est conforme aux valeurs de liberté de la presse ?

R – Nous ne disposons d’aucun élément sur le sujet que vous mentionnez.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE