Ukraine – Communiqué conjoint du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministère fédéral allemand des Affaires étrangères (01.11.18)

L’Allemagne et la France, en tant que membres du format Normandie, condamnent fermement la destruction d’un drone de longue portée de la MSOU aux premières heures de la journée du 27 octobre près de Nyzhnokrynske, dans une zone hors de contrôle du gouvernement ukrainien, près de la frontière russo-ukrainienne, et rappellent que les responsables d’attaques perpétrées contre les personnels et les équipements de la MSOU doivent rendre des comptes.

Les éléments réunis par la MSOU suggèrent que la Russie et les séparatistes qu’elle soutient sont responsables d’avoir pris pour cible et abattu le drone de longue portée, rendant la mission aveugle dans cette zone spécifique.

Au cours des dernières semaines, les drones de la MSOU, tout en faisant l’objet de brouillages intenses, ont observé à plusieurs occasions des convois entrant sur le territoire Ukrainien à travers un point de passage de la frontière non-officiel depuis la Russie vers l’Ukraine. Avant de perdre la communication, le drone de la MSOU a observé un système de missile sol-air.

Cette destruction est un incident grave en claire violation du mandat de la MSOU tel qu’adopté par l’ensemble des Etats participants de l’OSCE. Elle constitue un point culminant inadmissible aux interférences, intimidations et restrictions continues du travail des observateurs de la MSOU, qui agissent comme les yeux et les oreilles de la communauté internationale sur le terrain.

Alors que les 57 Etats participants se sont engagés dans le cadre du mandat de la MSOU, la Russie, ayant signé les Accords de Minsk et en tant que membre du format Normandie, a une responsabilité particulière d’assurer l’accès libre, sur, sécurisé and sans entrave aux observateurs et aux équipements de l’OSCE.

La sécurité et la sureté des observateurs de la MSOU et de ses équipements est d’une importance primordiale pour nous et figure toujours à l’ordre du jour de nos discussions au sein du format Normandie. Nous rappelons aux parties qu’elles se sont engagées au titre des Accords de Minsk à assurer une véritable observation et vérification du cessez-le-feu et du retrait des armes lourdes par la MSOU, dans l’ensemble de la zone de conflit.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE