Turquie - Q&R - Extrait du point de presse du 23 janvier 2017

Partager

Q - La justice française devrait prononcer aujourd’hui l’extinction de l’action publique contre l’assassin présumé des trois militantes kurdes en janvier 2013 à Paris. Les juges ont clairement pointé le rôle trouble de membres du MIT turc dans cet assassinat et les parties civiles estiment que malgré le décès du principal suspect l’affaire n’est pas terminée.

Est ce que la situation actuelle en Turquie est de nature, selon vous, à permettre de mettre au jour l’implication de membres du MIT dans cette affaire ? Où en est la coopération judiciaire franco-turque dans ce dossier ?

R - Il s’agit d’une procédure judiciaire, qu’il ne nous appartient pas de commenter.

Informations complémentaires