Turquie – Disparition d’Ara Güler (18.10.2018)

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition d’Ara Güler, maître de la photographie et légende du photojournalisme.

Grand amoureux de sa ville d’Istanbul, il était incontestablement le plus sensible de ses portraitistes et a su en retranscrire avec nuance et fidélité toutes les métamorphoses.

Turc issu d’une famille arménienne, il se disait avant tout citoyen du monde. Au cours de son travail pour l’agence Magnum et pour les plus grands magazines, il s’est partout attaché à photographier la réalité, toujours transcendée par une poésie qui n’appartenait qu’à lui. Mais sa générosité et son ouverture aux autres transparaissent surtout dans les photographies en noir et blanc qu’il a faites d’inconnus, d’enfants, de la vie comme elle va dans les rues d’Istanbul. Il laisse derrière lui une œuvre immense, précieuse, éternelle, à l’image de la ville dont il était attentif aux petits faits vrais du quotidien comme à la diversité sociale et culturelle.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE