Géographie et histoire

Partager

Géographie

D’une superficie totale de 5 128 km2, cet État comprend deux îles (Trinité et Tobago), distantes de 32 km et ayant pour superficie respective 4 827 km2 et 303 km2. Trinité et Tobago sont les îles les plus méridionales de la Caraïbe. Trinité est située à 12 km du Vénézuéla, à proximité du golfe de Paria. Le pays est découpé du point de vue administratif en neuf comtés, trois municipalités et une « section » (Tobago). L’île de la Trinité est constituée de trois chaînes sédimentaires entre lesquelles s’étendent deux plaines drainées par le Caroni au nord et l’Orthoire au sud. Quant à l’île de Tobago, c’est un plateau d’origine volcanique creusé de nombreuses vallées. L’altitude maximale du pays est atteinte au mont Aripo qui culmine à 940 mètres. Le climat est tropical avec des températures constantes oscillant entre 27 °C et 32 °C toute l’année pour les maximales et entre 21 °C et 23 °C pour les minimales. On compte une saison sèche (janvier-mai) et une saison humide (juin-décembre), caractérisée par de fortes et courtes averses. Il n’y a pas de phénomène cyclonique à Trinité-et-Tobago.

Le décalage horaire est de 6 heures en été de 5 heures en hiver par rapport à la France.

Histoire

Après la découverte par Christophe Colomb de l’île de la Trinité (Trinidad en l’honneur de la Sainte Trinité) et de celle de Tobago (nommée Bella Forma), l’Espagne prit possession des lieux en 1532. Conquise par les Britanniques en 1797, l’île de Trinidad leur fut concédée en 1802 par le traité d’Amiens. La culture de la canne à sucre à Trinité n’a pris son essor qu’au début du XIXème siècle. L’interdiction de la traite (1806), puis l’abolition de l’esclavage par les Britanniques (1833) ont bouleversé l’ordre colonial traditionnel. A cette époque, l’île compte environ 20 000 habitants et la terre appartient à la Couronne (« Crown lands »). Entre 1845 et 1930, 145 000 personnes immigrèrent d’Inde, 8 000 d’Afrique (principalement de Sierra Leone), des dizaines de milliers des autres îles à sucre des Caraïbes, et plusieurs milliers de Chine, d’Europe et du Moyen-orient, forgeant une société marquée par une très grande diversité ethnique. L’île de Tobago passa successivement sous tutelle espagnole, puis néerlandaise, ses premiers habitants appartenant aux communautés wallone, française huguenote et, enfin, britannique. La flotte française de l’amiral Jean d’Estrées détruisit celle du Vice-Amiral hollandais Hinkes dans la rade de Tobago le 3 mars 1677, avant de s’emparer de l’île lors d’une bataille le 29 décembre de cette même année. Tobago a été rattachée à Trinité en 1889. Trinité-et-Tobago fit partie de l’éphémère fédération des Indes Occidentales à partir de 1958, avant de devenir un Etat indépendant membre du Commonwealth en 1962. En 1976, le pays devient une république au sein de Commonwealth.

Mise à jour : 29.11.16

Informations complémentaires