Relations bilatérales

Relations politiques

La France et le Tchad entretiennent une relation bilatérale dense marquée par un nombre élevé de rencontres de haut niveau. Le Tchad est également un partenaire important de la France dans la lutte contre le terrorisme. Depuis août 2014, l’État-major de l’opération française Barkhane est installé à Ndjamena.

Visites

  • M. Le Drian, ministre de la Défense, s’est rendu au Tchad les 26 et 27 février 2017.
  • Le 16 mars 2017, M. Ayrault, ministre des Affaires étrangères, s’est entretenu à Paris avec son homologue tchadien, M. Hissein Taha.
  • Le Président de la République a rencontré le président Déby à Bamako le 2 juillet 2017 et à Paris les 11 juillet, 28 août et 13 décembre 2017. Tous deux ont participé à la Conférence sur le financement du G5 Sahel le 23 février 2018 à Bruxelles.
  • Mme Parly, ministre des Armées, s’est rendue au Tchad les 30 et 31 juillet 2017.
  • M. Philippe, premier ministre, s’est entretenu à Paris avec le président Déby le 8 septembre 2017.
  • M. Larcher, président du Sénat, s’est rendu au Tchad du 25 au 28 février 2018.
  • M. Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est rendu au Tchad les 7 et 8 juin 2018.
  • Mme Parly, ministre des Armées, a effectué un déplacement au Tchad les 8 et 9 octobre 2018.
  • Le Président de la République a effectué une visite au Tchad les 22 et 23 décembre 2018.
  • M. Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est à nouveau rendu au Tchad le 21 mai 2019.

Relations économiques

La France est l’un des premiers partenaires économiques du Tchad. Les exportations françaises (86,9 M€ en 2017) recouvrent principalement les produits agroalimentaires, le domaine des équipements mécaniques, matériels électriques et informatiques. Les importations en provenance du Tchad (35,8 M€ en 2017) se composent essentiellement de la reprise des achats d’hydrocarbure (29,9 M€) mais également de produits sylvicoles (gomme arabique).
En 2018, la France a accordé au Tchad 10 M€ d’aide budgétaire et 40 M€ de prêts concessionnels de soutien budgétaire dans le cadre du programme FMI. Le Tchad bénéficie en 2018 d’une aide de la France de 862 000€ via le fonds d’urgence humanitaire, permettant de financer des projets humanitaires et de stabilisation. Malgré un environnement des affaires très dégradé (181e sur 190 pays du classement Doing Business 2019 de la Banque mondiale), une vingtaine de filiales d’entreprises françaises opère au Tchad.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France est le premier partenaire bilatéral au développement du Tchad (hors aide humanitaire et alimentaire). Les engagements de l’AFD au Tchad se sont élevés à 68 M€ en 2017 et 77 M€ en 2018. L’AFD intervient dans la région du lac, soutient la planification urbaine de Ndjamena et de Moundou, appuie l’élevage transhumant, la santé maternelle et infantile et l’amélioration du système éducatif et primaire et de la formation professionnelle. Notre coopération est également présente dans les secteurs de l’appui à la gouvernance et de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Autre type de coopération

La France apporte un appui à la restructuration de l’armée tchadienne (formation, reconversion, conseil et expertise). Elle agit également dans le domaine de la sécurité intérieure avec un appui au renforcement des capacités de lutte contre le terrorisme.

Mise à jour : 07.06.19

Informations complémentaires