Syrie - Q&R - Extrait du point de presse (18 janvier 2018)

Q : Moscou a-t-elle décidé d’inviter les États-Unis et les autres membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU en tant qu’observateurs au Congrès du dialogue national syrien à Sotchi le 29-30 janvier ? La France a-t-elle déjà reçu l’invitation ? Envisagez-vous de participer à ce congrès ?

R : La France est attachée au dialogue avec la Russie pour avancer vers une transition politique en Syrie. Nous n’avons reçu aucune invitation pour la réunion à laquelle vous vous référez.

Les négociations inter-syriennes de paix conduites sous l’égide des Nations unies sont le seul cadre légitime en vue d’une transition politique négociée en Syrie, conformément aux termes de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies. Toute initiative sur l’avenir de la Syrie doit s’inscrire dans ce cadre. Nous souhaitons que les efforts russes contribuent au nécessaire consensus international pour parvenir à une solution en Syrie.

La France réitère son soutien aux efforts conduits par l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, M. Staffan de Mistura. Elle continuera d’œuvrer avec ses partenaires pour contribuer au succès de sa médiation.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE