Situation humanitaire

La France condamne les bombardements intenses commis par l’aviation du régime de Bachar al-Assad et de ses alliés dans la région d’Idlib au cours des derniers jours, en particulier ceux qui ont visé la population civile et plusieurs hôpitaux

Nous exprimons notre vive préoccupation face à la crise humanitaire qui fait suite à cette nouvelle offensive aérienne et terrestre dans la région d’Idlib. Des dizaines de milliers de personnes ont été contraintes de fuir au cours des dernières semaines.
La France s’indigne que dans la Ghouta orientale, des centaines de milliers de civils vivent toujours en état de siège sous les assauts du régime de Bachar al-Assad, qui refuse une évacuation médicale d’urgence à des centaines de personnes, dont de nombreux enfants.

Nous demandons que les engagements pris à Astana soient respectés, afin que les violences cessent au plus vite. Un accès humanitaire sûr, complet et sans entrave à toutes les populations dans le besoin doit immédiatement être assuré.
Cette nouvelle dégradation de la situation dans plusieurs régions de Syrie souligne l’urgence d’une solution politique dans le cadre de la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE