Syrie – Idlib – Q&R – Extrait du point de presse (6 février 2020)

Partager

Q : Quelle est la réaction de la France aux tirs d’artillerie du régime de Damas contre des soldats turcs dans la province d’Idlib ? Considérez-vous, comme les Etats-Unis, que la riposte turque était justifiée et qu’il convient de soutenir Ankara face au risque d’escalade ?

R : Nous sommes vivement préoccupés face à la situation à Idlib et au risque d’escalade après les frappes du régime syrien contre des positions établies dans le contexte de la mise en œuvre de l’accord de Sotchi du 17 septembre 2018.

Nous appelons à la cessation immédiate des hostilités dans la province d’Idlib. Une responsabilité particulière incombe à cet égard aux alliés du régime syrien.

Les bombardements indiscriminés du régime et de ses soutiens violent le droit international humanitaire. L’offensive militaire menée par le régime et ses alliés dans la province d’Idlib aggrave la crise humanitaire et compromet la recherche d’un règlement politique négocié à la crise syrienne conforme à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Informations complémentaires