Syrie – Situation à Idlib (24 juillet 2019)

La France exprime son inquiétude face à l’escalade en cours dans la province d’Idlib. Les bombardements intenses et indiscriminés menés par l’aviation du régime syrien sur la province d’Idlib, notamment sur un marché de la ville de Maarat al-Nomane, ont causé la mort de plus de 59 civils selon les Nations unies. La France condamne les frappes aériennes indiscriminées du régime et de ses alliés en particulier contre des infrastructures civiles.

Depuis le début de l’offensive, plusieurs centaines de civils ont été tués, et plus de 300 000 contraints à l’exode selon les Nations unies. Face à cette crise humanitaire, la France a débloqué une aide d’urgence de 5 millions d’euros au profit du Fonds humanitaire des Nations unies basé à Gaziantep.

La France appelle à une cessation immédiate des hostilités dans la province d’Idlib et rappelle la responsabilité particulière qui incombe aux alliés du régime syrien dans la préservation d’un cessez-le-feu durable. La poursuite des hostilités compromet la recherche d’un règlement politique crédible et négocié, conforme à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE