Syrie – Frappe sur un camp de déplacés (20 novembre 2019)

La France condamne fermement la poursuite de frappes indiscriminées par le régime et ses alliés à Idlib, notamment celle conduite le 20 novembre contre un camp de déplacés à proximité de la frontière turque, dans un secteur où de nombreux Syriens fuyant les combats avaient trouvé refuge, et qui aurait causé plusieurs morts.

La poursuite des hostilités compromet la recherche d’un règlement politique crédible et négocié, conforme à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

La France appelle à la cessation immédiate des hostilités dans la région d’Idlib.

Informations complémentaires