Lutte contre Daech - Q&R - Extrait du point de presse (26.03.19)

Q - La France soutient-elle la demande kurde de création d’un tribunal international spécial, basé dans le nord-est de la Syrie, pour juger les crimes commis par le groupe Etat islamique ?

R - La création d’un tel tribunal international spécial est une opération complexe. Sa mise en œuvre soulèverait des difficultés d’ordre juridique et pratique.

La France privilégie le jugement des combattants de Daech là où ils ont commis leurs crimes. C’est une question de justice et de sécurité à la fois.

Informations complémentaires