Syrie - Q&R - Extrait du point de presse (30.03.18)

Q – Les Kurdes ont annoncé hier soir à l’issue d’un entretien avec le président Macron que la France allait envoyer des soldats à Minbej et que des moyens seraient mis en place pour aider la population à revenir à Afrine. Pouvez-vous préciser quelle contribution la France va apporter ?

Q – Les représentants kurdes ont déclaré hier avoir reçu la promesse d’Emmanuel Macron d’un renforcement du soutien humanitaire, diplomatique mais également militaire de la France et le représentant du Kurdistan syrien, Khaled Issa, a déclaré avoir eu l’assurance que la France enverrait des troupes. Pouvez-vous préciser la teneur du soutien français ?

R – La France apporte son soutien aux FDS dans la lutte contre Daech.

Elle salue leur engagement et les succès qu’elles ont obtenus contre le terrorisme. Elle reste engagée dans ce combat commun et ne prévoit pas de nouvelle opération dans le nord de la Syrie en dehors de celle qu’elle mène au sein de la coalition internationale contre Daech.

Elle œuvre pour la stabilisation des zones libérées de Daech dans le nord de la Syrie et promeut l’établissement d’une gouvernance inclusive et représentative de l’ensemble des populations de cette région.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE