Syrie - Q&R - Extrait du point de press (27 juillet 2018)

Q - Où en est-on de la livraison de l’aide fournie par la France ? Considérez-vous que ce soit un succès ? La coopération franco-russe va t’elle connaître une inflexion sur le volet politique, en particulier sur la reconstruction de la Syrie ?

R - Notre coopération avec la Russie a permis que l’aide fournie par la France soit acheminée rapidement et dans des conditions sûres. L’intégralité des produits non-périssables envoyés dans le cadre de cette opération humanitaire a été distribuée à la population de la Ghouta orientale. Les produits périssables, essentiellement des médicaments, sont stockés dans les conditions adéquates qui permettront leur usage selon les besoins. L’opération a été coordonnée par les Nations unies qui ont veillé à son bon déroulement sur le terrain. Nous leur exprimons notre reconnaissance pour leur engagement et leur efficacité.

Nous rappelons que l’opération a été menée dans le seul but d’apporter une aide urgente et nécessaire aux habitants de la Ghouta orientale. Elle s’inscrit dans le cadre des nombreuses initiatives que nous prenons pour venir en aide aux populations les plus vulnérables où qu’elles se trouvent en Syrie.

Nous souhaitons travailler avec la Russie pour rapprocher les vues des pays exerçant une influence en Syrie et créer ainsi les conditions d’une solution politique inclusive et durable. Le plein respect des termes de la résolution 2401 du Conseil de sécurité des Nations unies reste nécessaire pour y parvenir. Seul un règlement politique de la crise syrienne permettra de faire cesser les violences contre les civils, de rétablir la paix civile et d’engager la reconstruction du pays. Notre position à ce sujet est inchangée.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE