Syrie - OIAC - Q&R - Extrait du point de presse (03.05.18)

Q - Pouvez-vous commenter les déclarations du ministre russe des affaires étrangères Lavrov qui a indiqué à la presse italienne que la Russie espère que l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) effectue une enquête indépendante des événements à Douma avec la participation des experts des USA et de la France ?

R - Une enquête de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques est en cours sur l’attaque chimique qui a eu lieu à Douma le 7 avril 2018. Elle est menée en parfaite indépendance.

L’OIAC a pour mission d’établir les faits et la nature de l’agent chimique utilisé. Elle applique des méthodes scientifiques d’une grande technicité et d’une grande rigueur que nous avons saluées en de multiples occasions. La mission n’a pas pour mandat d’identifier les responsables de cette attaque : seul le mécanisme d’enquête conjoint des Nations unies et de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (JIM) le pouvait, mais son mandat n’a pas été renouvelé en raison de l’opposition de la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies.

La rigueur des méthodes et l’expertise des agents de l’OIAC sont incontestables. Il est essentiel que l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques puisse avoir un accès complet, immédiat et sans entrave à toutes sources d’information, qu’il s’agisse de sites à visiter, de personnes à interroger ou de documents à consulter.

La France rappelle son engagement contre l’impunité de l’utilisation des armes chimiques. Elle préside actuellement le partenariat international qui fournit les éléments utiles aux enquêtes internationales en cours et qui travaille également à compléter les listes des personnes et entités impliquées dans l’utilisation d’armes chimiques. La France organisera très prochainement une nouvelle réunion des Etats membres de ce partenariat pour continuer à lutter contre l’emploi des armes et démontrer la pleine mobilisation des Etats partenaires en ce sens.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE