Syrie – Anniversaire de la libération de Raqqa (17 octobre 2018)

Il y a un an, jour pour jour, les Forces démocratiques syriennes (FDS) libéraient la ville de Raqqa avec le soutien de la Coalition internationale contre Daech au sein de laquelle la France a joué un rôle moteur.

Cette victoire a porté un coup décisif à l’organisation terroriste Daech qui en avait fait l’épicentre de nombreux attentats projetés à l’étranger, dont ceux qui ont frappé durement notre territoire. La France rend hommage à tous ceux qui ont consenti des sacrifices considérables dans ce combat, en particulier nos partenaires des FDS. La libération de Mossoul le 9 juillet 2017 avait été une autre étape importante de la lutte contre Daech.

Depuis un an, l’action militaire a continué à enregistrer des succès importants, grâce au courage des forces locales, à l’engagement résolu de la Coalition et, en son sein, de la France avec nos forces de l’opération Chammal. Les opérations se poursuivent actuellement dans le but de reprendre les derniers bastions territoriaux de Daech dans l’est syrien.

En parallèle, depuis la libération de Raqqa, la France a mobilisé 30M€ en soutien à des projets humanitaires et de stabilisation dans le nord-est syrien. D’ici la fin de l’année 2018, la France soutiendra encore plusieurs projets d’envergure dans la région.

Cette aide de la France au nord-est syrien permet prioritairement :

  • de mener des actions de déminage,
  • de garantir la sécurité alimentaire et de soutenir l’agriculture locale,
  • d’améliorer l’accès à l’eau,
  • de permettre l’accès aux soins,
  • de soutenir le travail des ONG et des organisations internationales dans les camps de réfugiés implantés dans la région.

Au total, à la suite notamment de la décision du Président de la République d’un effort exceptionnel de 50M€ au bénéfice des civils syriens affectés par la guerre, le montant de l’aide française dédiée à la crise syrienne a dépassé pour la première fois 100M€.

Nous continuerons à l’avenir avec nos partenaires de la coalition à soutenir le retour à une vie normale dans ces zones dont nous avons appuyé la libération.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE