Syrie - Q&R - Extrait du point de presse (20 octobre 2017)

Q - La France a débloqué des fonds supplémentaires pour l’aide humanitaire et la stabilisation des territoires libérés de Daech. Combien a été débloqué, qui a reçu ces fonds et qui gère l’utilisation de ces fonds sur place ?

R - Je vous renvoie à ma réponse d’hier à cette même question.

Q - Comment évaluez-vous les perspectives de nouveaux pourparlers de paix à Genève ?

R - La position de la France est constante : seule une solution politique négociée permettra de résoudre la crise en Syrie, de lutter durablement contre le terrorisme, de permettre le retour des réfugiés et de ramener la paix.

Ces nouveaux pourparlers doivent nous permettre de nous rapprocher de ces objectifs.

Nous soutenons donc pleinement la médiation conduite par l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, M. Staffan de Mistura.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE