Syrie - Nouvelles violations de la trêve (27 mars 2017)

La France condamne la poursuite des violations de la trêve en Syrie et est préoccupée par les informations faisant état de frappes aériennes qui auraient causé la mort d’au moins 16 civils le 25 mars à Hammouriyeh (Damas). Nous condamnons également les violences commises par les organisations terroristes.

Comme l’a souligné le 26 mars Staffan de Mistura, envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, le respect de la cessation des hostilités est crucial pour permettre des avancées dans les négociations intersyriennes sous l’égide des Nations unies qui se tiennent actuellement à Genève.

La communauté internationale attend de la Russie et l’Iran, garants de la cessation des hostilités, qu’ils exercent les pressions nécessaires sur le régime pour mettre un terme à ces violations et permettre un accès humanitaire sûr, complet et sans entrave à toutes les populations dans le besoin.

Sur le même sujet

Informations complémentaires

PLAN DU SITE