Syrie - Q&R - Extrait du point de presse du 17 août 2016

Partager

Q - Quelle est votre réaction sur l’utilisation de l’aérodrome de Hamedan en Iran par la Russie pour frapper des positions jihadistes en Syrie ?

R - La France est avant tout préoccupée par la multiplication des bombardements russes au-dessus de zones densément peuplées, qui causent un nombre croissant de victimes civiles.

Nous appelons le régime syrien et ses soutiens au respect de la cessation des hostilités pour atténuer les souffrances du peuple syrien, permettre la reprise de négociations intersyriennes crédibles et mettre en place une transition politique conforme au communiqué de Genève et à la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies.

Informations complémentaires