Syrie - Q&R - Extrait du point de presse (13 décembre 2016)

Partager

Q - Le président François Hollande a soutenu hier, à l’issue de son entretien avec Riad Hijab qu’"il n’y aura pas d’impunité par rapport à ce qui se passe en Syrie". Or, quelques heures après, Alep a connu une des plus violentes nuits de son histoire avec la dernière offensive dur régime permettant à ce dernier la reprise de la quasi-totalité de la ville. La communauté internationale a-t-elle usé de tous les moyens pour rétablir le cessez-le-feu ? Que peuvent faire les pays affinitaires dorénavant pour que l’opposition ne fasse pas de "concessions" face au régime ?

R - Au sujet de la situation à Alep, je vous renvoie à la déclaration faite ce matin par M. Jean-Marc Ayrault.

Informations complémentaires