Nations Unies - Syrie - Déclaration de Jean-Marc Ayrault (9 décembre 2016)

Partager

Je salue l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies, à une large majorité d’une résolution dénonçant la crise humanitaire désastreuse qui frappe Alep.

Ce texte important rappelle en outre le primat de la solution politique sur l’approche militaire dans cette crise syrienne qui dure depuis bientôt six ans.

J’adresse mes chaleureuses félicitations au Canada à l’origine de cette initiative, qui donne l’occasion à la communauté internationale d’adresser un message fort à un moment crucial du conflit syrien. La France l’a activement appuyée par de nombreuses démarches.

Il n’est jamais trop tard pour sauver des vies et porter assistance à des populations martyrisées. Il revient au régime et à ses soutiens, la Russie en premier lieu, de répondre sans délai aux exigences exprimées par l’Assemblée générale aujourd’hui.

La France ne se résigne pas. Avec ses partenaires des pays affinitaires, elle organise demain à Paris une réunion ministérielle afin de poursuivre les efforts collectifs visant à mettre un terme aux terribles épreuves du peuple syrien.

Informations complémentaires