Soudan - Rencontre du Premier ministre Abdallah Hamdok avec Abdelwahid Nour, chef d’un des mouvements rebelles du Darfour (29-30.09.19)

Le Premier ministre Abdallah Hamdok était en déplacement à Paris les 29 et 30 septembre, à l’invitation du Président de la République. Il a notamment assisté aux funérailles du Président Jacques Chirac.

Illust: Abdallah Hamdok (...), 1.3 Mo, 5748x3832
Abdallah Hamdok et Abdelwahid Nour, au Quai d’Orsay le 29.09.2019

عبد الله حمدوك وعبد الواحد نور في مقر وزارة أوروبا والشؤون الخارجية، بتاريخ 2019.9.29
حقوق الصورة : جوديت ليتفين – وزارة أوروبا والشؤون الخارجية


Crédits Judith Litvine - MEAE

Lors de son entretien avec le Premier ministre Hamdok, le Président de la République a exprimé le soutien de la France aux priorités de la transition soudanaise : appui au processus de paix, à la reconstruction économique du Soudan, et à la construction d’un régime civil et démocratique en vue d’élections libres fin 2022.

C’est dans cet esprit que la France a facilité une rencontre entre le Premier ministre et le chef rebelle darfouri Abdelwahid Nour, qui vit en France. Cette rencontre s’est tenue le 29 septembre au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, et visait à établir un premier contact en vue de l’ouverture d’un dialogue entre le Premier ministre Abdallah Hamdok et Abdelwahid Nour. Il s’agit d’une étape importante dans le dialogue pour la paix globale attendue par la population soudanaise.

En parallèle avec ses efforts pour soutenir la paix au Soudan, la France a également décidé de contribuer activement au redressement économique de ce pays. Dans cette perspective, comme l’a souligné le Président de la République dans sa conférence de presse, « nous continuerons bien évidemment à plaider auprès des Etats-Unis pour que le Soudan soit retiré de la liste des Etats soutenant le terrorisme, ce qui lui permettra de normaliser ses relations avec les institutions financières internationales ». La France a aussi proposé d’accueillir une conférence des bailleurs internationaux publics et privés du Soudan et des Etats de la région, pour que la transition soudanaise soit une réussite nationale, mais aussi régionale.

Informations complémentaires