Soudan - Q&R - Extrait du point de presse du 12 mai 2016

Q - Le gouvernement soudanais a dénoncé la participation d’un officiel français à une rencontre des mouvements rebelles soudanais qui appellent au renversement du régime du président Al-Bechir. Quelle est votre réaction ?

R - Le centre pour le dialogue humanitaire a organisé à Paris, une réunion avec les oppositions soudanaises, en présence des envoyés spéciaux de la communauté internationale (Allemagne, États-Unis, France, Norvège, Royaume-Uni, Union européenne).

L’objectif de cette réunion était de faire le point, avec les oppositions soudanaises, sur le dialogue national, initié par les autorités soudanaises, dont le but est de régler, par la négociation, les problèmes politiques et sécuritaires du Soudan. Les oppositions soudanaises ont, à cette occasion, annoncé un cessez-le-feu pour une période de six mois.

Informations complémentaires