Soudan – Nouveau bombardement de l’hôpital géré par Médecins sans Frontières (20 janvier 2015)

La France condamne le bombardement de l’hôpital géré par Médecins sans Frontières (MSF) à Frandala (Sud Kordofan), qui a blessé deux personnes, dont un employé de MSF. Après ce second bombardement en sept mois, MSF a annoncé être contrainte de suspendre son assistance à la population locale.

La France rappelle que les attaques délibérées contre des hôpitaux et autres lieux accueillant malades ou blessés peuvent constituer des crimes de guerre.

Nous appelons au rétablissement dans les meilleurs délais de l’accès humanitaire dans les zones de conflit et à la reprise du dialogue entre parties, conformément aux engagements pris à Addis Abeba le 5 septembre 2014.

Informations complémentaires