Soudan (3 juin 2019)

La France condamne les violences commises ces derniers jours au Soudan dans la répression des manifestations. Elle demande que les auteurs de ces violences en répondent devant la justice.

La France appelle à la poursuite du dialogue entre le Comité militaire de transition et l’opposition afin qu’un accord inclusif soit rapidement trouvé sur les institutions de la transition.

Elle invite l’ensemble des parties soudanaises à s’abstenir de toute action violente qui pourrait entacher la transition pacifique à laquelle aspire le peuple soudanais.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE