Présentation

Relations politiques

Les présidents Hollande et Poutine se sont rencontrés pour la première fois à Paris le 1er juin 2012 (ainsi que MM. Fabius et Lavrov) à l’occasion d’un déplacement en Europe du chef de l’État russe et le président Hollande a effectué une visite de travail à Moscou le 28 février 2013 avant que le dialogue politique entre la France et la Russie soit affecté par l’annexion de la Crimée, par l’introduction par l’Union européenne de sanctions à l’encontre de la Russie, et par la suspension de la Russie du G8.

Les autorités maintiennent toutefois un dialogue très régulier au plus haut niveau avec la Russie, en particulier pour la résolution de la crise en Ukraine. La venue en France du président Poutine les 5 et 6 juin 2014 à l’occasion des commémorations du Débarquement a marqué une étape importante pour renouer le dialogue avec la Russie et a créé le format d’échanges « Normandie » pour la résolution de la crise ukrainienne (France, Allemagne, Russie, Ukraine), dont la dernière réunion au niveau chef d’Etat a eu lieu le 19 octobre 2016 à Berlin.

Au niveau gouvernemental, la relation bilatérale a été structurée pendant dix-huit ans, au niveau des Premiers ministres, par le Séminaire intergouvernemental franco-russe (dernière session le 1er novembre 2013 à Moscou).
En matière économique, le Conseil économique, financier, industriel et commercial (CEFIC) se réunit habituellement une fois par an.

Visites

En 2016, le Premier Ministre a rencontré le Premier ministre Medvedev, en marge de la conférence sur la sécurité de Munich le 13 février dernier ; le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international a eu un entretien bilatéral avec M. S. Lavrov, le 3 mars, en marge de la Ministérielle en format « Normandie » de Paris. M. Jean-Marc Ayrault était également en visite à Moscou le 19 avril. Le Secrétaire d’Etat M. Matthias Fekl s’est rendu en Russie les 18 et 19 mai et Mme Ségolène Royal les 29 et 30 mai. De nouvelles visites de haut niveau ont eu lieu en fin d’année avec la venue du Patriarche de Moscou et de toute la Russie, Kirill, à Paris du 3 au 6 décembre pour la consécration de la Cathédrale orthodoxe russe située sur le site du Quai Branly (l a été reçu par le Président de la République le 5 décembre) et la visite à Moscou du ministre de l’économie et des finances Michel Sapin les 1er et 2 décembre.

Par ailleurs, les relations parlementaires sont denses avec de très nombreuses visites de députés et de Sénateurs en Russie. La dernière Grande commission parlementaire franco-russe s’est tenue à Paris en février 2013.

Relations économiques

Fin 2015, la France était le 2ème fournisseur européen (derrière l’Allemagne et l’Italie) et le 5ème fournisseur mondial de la Russie, avec 4,7% de parts de marchés, en nette augmentation par rapport à 2015 (+1,5 point). Les exportations françaises ont été multipliées par cinq en douze ans (1,8 Mds € en 2000, 9 Mds € en 2012) avant de connaître une chute due à la récession russe et aux sanctions (-33,2 % en 2015). Cette contraction s’est achevée en 2016 pour laisser place à une reprise de +8,3%. Ces exportations sont principalement constituées de biens à haute valeur ajoutée. En 2016, la France était le 2ème investisseur étranger en stock en Russie après l’Allemagne et, comme en 2015, le 1er pourvoyeur en flux d’IDE. Les investissements français sont très diversifiés : agroalimentaire, automobile, transports, secteur financier, énergie et distribution.
La France et la Russie demeurent des partenaires économiques de premier plan, en dépit des difficultés rencontrées du fait de la récession russe et de la crise ukrainienne, qui place les relations commerciales bilatérales dans une situation d’imprévisibilité. La relance des réunions du Conseil économique, financier, industriel et commercial (CEFIC) au niveau ministériel le 25 janvier 2016 à Moscou a permis des échanges approfondis sur les principaux enjeux de la relation économique bilatérale. Le CEFIC s’est de nouveau réuni le 14 mars 2017 à Paris. Les liens tissés par les communautés d’affaires restent en outre très forts.

Voir aussi :
- pour l’économie russe : http://www.tresor.economie.gouv.fr/pays/russie
- pour le détail des sanctions (mis à jour) : http://www.tresor.economie.gouv.fr/8983_ukraine).

Coopération culturelle, scientifique et technique

La politique française de coopération en Russie emprunte plusieurs axes :

  • les échanges, qu’il s’agisse des étudiants (mobilité favorisée par une active politique de bourses ; la France est la 3e destination des étudiants russes), des chercheurs (conclusion de partenariats entre instituts de recherche, Partenariat Hubert Curien) ou plus généralement le dialogue avec les élites et avec la société civile (visites d’études sur le thème des migrations ou sur le thème des droits des personnes détenues et la réinsertion, colloque sur les migrations organisé en octobre 2014 à Saint-Pétersbourg avec chercheurs, fonctionnaires, représentants d’ONG ; Forums réguliers des ONG à Moscou) ;
  • la promotion de l’attractivité de la France, qui passe par une extension des actions dans les régions ; la coopération universitaire et scientifique avec la mise en place de doubles diplômes (plus de 150) et d’un accord général de reconnaissance des diplômes, et le développement de programmes de formation en partenariat avec les entreprises ; l’ouverture de nombreux centres de visas en régions russes ;
  • l’appui apporté aux réformes en Russie, en particulier dans l’administration (échanges sur la justice des mineurs, les partenariats public-privé, les transports urbains, le développement régional, le soutien aux PME).

Les relations culturelles ont été densifiées depuis l’année croisée France-Russie 2010. L’année franco-russe du tourisme culturel, inaugurée lors d’un concert de l’orchestre du Capitole de Toulouse en avril 2016, après la réunion de la commission mixte culturelle et éducative, a permis d’approfondir les échanges dans ces domaines et l’organisation des expositions « Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine » à la Fondation Louis Vuitton (22 octobre 2016 – 5 mars 2017) et « Saint-Louis et les reliques de la Sainte-Chapelle » aux musées du Kremlin à Moscou (3 mars – 4 juin 2017).

2016 a marqué les 50 ans de la coopération scientifique, technologique et spatiale franco-russe. La France est le 3e partenaire scientifique de la Russie. Les relations scientifiques franco-russes sont riches et pluridisciplinaires. Outre le nucléaire et le spatial, les coopérations les plus importantes couvrent les domaines suivants : les mathématiques, la chimie, les sciences physiques, la biologie, les nanotechnologies, la métallogénie, l’environnement, l’océanologie et les sciences humaines et sociales.

De manière générale, les échanges entre acteurs institutionnels français et russes sont denses dans de nombreux domaines : santé (3e Assises franco-russes de la santé à Saint-Pétersbourg en juin 2014), agriculture (3e rencontres universitaires agricoles franco-russes à Moscou en mai 2014), transports (2e rencontres formation / recherche / entreprises dans le domaine du transport ferroviaire à Paris en mars 2015 ; 1er Forum franco-russe des formations et de la recherche aéronautique et spatiale en octobre 2015), tourisme (rencontres d’Irkoutsk, juin 2014), droit (colloques juridiques : journées franco-russes de droit administratif en janvier 2014 à l’Université de Clermont Ferrand ; séminaire du Conseil supérieur du notariat français avec la Chambre fédérale des notaires de la Fédération de Russie à Moscou en septembre 2015 ; dernière Commission mixte pour la protection des droits de l’enfant dans le cadre des conflits familiaux en octobre 2015) science (comité franco-russe pour la science et la technologie en juin 2015). Ces échanges permettent un partage d’expérience et une meilleure compréhension mutuelle entre les deux pays.

Voir également le site des Instituts français de Russie : http://www.institutfrancais.ru/fr

Mise à jour : 17.05.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE