Russie - Traité « Ciel Ouvert » - Q&R - Extrait du point de presse (13 novembre 2020)

Partager

Q : Hier, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dit que la Russie demande des garanties que les missions d’observation russes seront autorisées à survoler les bases américaines en Europe après le retrait de Washington du traité Ciel ouvert. Moscou demandera également à ne pas transférer les informations reçues pendant les vols au-dessus de la Russie vers les États-Unis. Est-ce que la France est prête à donner des garanties ?

R : La France respecte les traités auxquels elle est Partie, y compris en l’espèce les stipulations de l’article IX du traité « Ciel Ouvert ». Cet article précise les conditions dans lesquelles les données collectées au cours de vols « Ciel Ouvert » ont vocation à être communiquées aux autres États parties au Traité, et à eux seuls.

Informations complémentaires