Situation de Yoann Barbereau - Q&R - Extrait du point de presse (10 novembre 2017)

Q - Je souhaiterais avoir un commentaire du quai d’Orsay sur les derniers développements de l’affaire Yoann Barbereau. Le Français a indiqué hier soir dans Envoyé Spécial avoir été hébergé pendant un an à l’ambassade de France à Moscou. Pouvez-vous le confirmer et expliquer pourquoi et dans quelles conditions Yoann Barbereau a été hébergé à l’ambassade ? Il dit avoir fui la Russie par ses propres moyens. A-t-il prévenu les autorités françaises préalablement ? Quelle est la position du quai d’Orsay par rapport à cette fuite ? Yoann Barbereau met en cause l’inefficacité des autorités diplomatiques françaises dans son dossier. Que répond le quai d’Orsay à ce sujet ?

R - M. Yoann Barbereau a été arrêté et condamné en Russie.

Il a bénéficié de la protection consulaire dès l’instant où il a été mis en cause. Dès lors qu’il s’est soustrait à la justice russe et s’est présenté à l’ambassade de France à Moscou pour y trouver refuge, ce ministère a pris toutes les mesures nécessaires pour l’assister et assurer sa sécurité. De nombreuses démarches ont en outre été effectuées auprès des autorités russes dans le seul but de trouver une solution qui permette à M. Yoann Barbereau de rentrer en France.

En lien étroit avec ses proches, M. Jean-Maurice Ripert, ambassadeur de France en Russie de 2013 à 2017, a personnellement veillé à ce qu’il soit pourvu à ses besoins. M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, le remercie de son engagement comme de la qualité des services qu’il a ainsi rendus.

Il souligne également que la protection des ressortissants français à l’étranger est une mission fondamentale du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, qui y est profondément attaché et y consacre d’importants moyens. Il rend hommage au dévouement et à la compétence des agents en charge des questions consulaires en France et à l’étranger.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE