Situation de M. Yoann Barbereau - Q&R - Extrait du point de presse (9 novembre 2017)

Q - L’ex-directeur de l’Alliance française à Irkoutsk, Yoann Barbereau, condamné par contumace par la justice russe et en fuite depuis plus d’un an, est arrivé hier en France. Selon son entourage, il a bénéficié d’un accord prévoyant qu’il ne serait pas interpellé en France. De quel accord s’agit-il ? Pouvez-vous confirmer qu’il a été reçu ce matin au Quai ? Pouvez-vous confirmer que Yoann Barbereau était hébergé à l’Ambassade de France depuis un an ? Yoann Barbereau reproche au Quai d’avoir tardé à prendre le dossier la main et d’avoir opté pour une "stratégie du silence " qui a échoué vis-à-vis de Moscou. Quelle est votre réaction face à ces critiques ?

R - M. Yoann Barbereau a en effet été reçu aujourd’hui au ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Nous avons d’ailleurs souvent été en contact avec ses proches et son avocat au cours de ces derniers mois afin de les informer de nos démarches en sa faveur.

Dès sa mise en examen par la justice russe, nous avons exercé la protection consulaire due à M. Yoann Barbereau de la meilleure manière possible. Nous avons en outre régulièrement évoqué sa situation avec les autorités russes.

Je vous rappelle que, s’agissant des affaires consulaires, nous observons toujours la plus grande discrétion pour protéger au mieux les droits de nos compatriotes en difficulté à l’étranger.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE