Russie - Q&R - Extrait du point de presse (27 décembre 2017)

Q - Alexeï Navalny a été éliminé de la campagne présidentielle en Russie par la Tsik (commission électorale). Quelle est la position du Quai d’Orsay ?

R - La France prend note de la décision de la commission électorale centrale russe refusant, le 25 décembre, l’enregistrement d’Alexeï Navalny en tant que candidat à l’élection présidentielle du 18 mars 2018, au motif que celui-ci a été condamné à une peine de prison avec sursis.

Toutefois, comme l’Union européenne l’a indiqué hier, la cour européenne des droits de l’Homme a jugé que le droit d’Alexeï Navalny à un procès équitable avait été violé à l’occasion de ses condamnations par la justice russe (Navalnyy et Ofitserov c. Fédération de Russie et Navalnyy frères c. Fédération de Russie).

Informations complémentaires

PLAN DU SITE