Russie - Arrestation du responsable de l’ONG "Mémorial" en Tchétchénie (12 janvier 2018)

Q - Quelle est votre réaction à l’arrestation du responsable de l’ONG "Mémorial" en Tchétchénie ?

R- La France fait part de son inquiétude à la suite de l’arrestation en Tchétchénie de Oyub Titiev, responsable local de l’association de défense des droits de l’Homme "Mémorial". Cette arrestation est intervenue après qu’il a été contrôlé, selon les autorités, en possession d’une substance "semblable à de la drogue". A plusieurs reprises en Tchétchénie, des opposants ont été emprisonnés et discrédités sur la base d’accusations semblables.

Cette arrestation est d’autant plus inquiétante que Natalia Estemirova, ancienne responsable de "Mémorial", a été victime en 2009 à Grozny d’un assassinat dont les responsables n’ont jamais été ni identifiés, ni traduits devant la justice.

Nous espérons qu’au cours de sa détention provisoire Oyub Titiev sera traité conformément aux engagements internationaux auxquels la Russie a souscrit et qu’il aura la possibilité de se défendre lors d’un procès équitable. Nous appelons la Russie à pleinement garantir le respect de l’État de droit et des libertés fondamentales sur l’ensemble de son territoire.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE