Dialogue de Trianon : renforcer les échanges entre les populations française et russe

Partager

Le Forum franco-russe des sociétés civiles « Dialogue de Trianon » est né de la rencontre entre le président de la République française, Emmanuel Macron, et le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, le 29 mai 2017 à Versailles.

Il a vocation à permettre aux sociétés française et russe de s’ouvrir l’une à l’autre dans toute leur diversité, par-delà les divergences. Il doit permettre aux Français et aux Russes, tout particulièrement les jeunes, d’échanger autour d’une thématique annuelle choisie par le Conseil de coordination du Dialogue.

Concrètement, ces échanges consistent en des rencontres entre différents acteurs de la société civile, citoyens, associations, entreprises, collectivités territoriales ou universités. L’année 2018 a été marquée par des échanges sur le thème de la ville du futur, l’année 2019 a eu pour thématique l’éducation du futur. Alors que l’année 2020 a porté sur les thématiques liées au climat et à l’environnement, l’année 2021 s’enrichit pour devenir l’année de l’écologie de la science et de la santé.

Malgré le contexte sanitaire, 2020 a été une année fructueuse pour la coopération des sociétés civiles en France et en Russie. Parmi les projets phares de l’année, figurent la deuxième édition du Trianon Startups portée par Euryale Chatelard et qui s’est tenue au Musée des Beaux-Arts Pouchkine de Moscou. Plus centré vers la jeunesse, le Dialogue de Trianon a également organisé un concours d’écriture en partenariat avec Shkolnaya Liga et le Labo des Histoires dont les 20 lauréats russes et français ont été félicité en ligne par les co-présidents du Dialogue et qui devront en 2021 pouvoir se rencontrer au terme d’un voyage en France et en Russie. Leurs textes seront publiés dans un recueil. Enfin, l’année 2020 a été l’année du lancement du premier appel à projets, un dispositif innovant lancé en juin dernier et qui a permis de sélectionner plus de dix projets issus de la société civile française et russe, proposant des initiatives de terrain permettant de croiser les savoir-faire et les énergies d’acteurs engagés et soucieux d’œuvrer à l’émergence de solutions communes dans les deux pays.

L’année 2021 poursuivra sur cette lancée innovante en œuvrant à la mise en place de dispositifs impactants visant à identifier et rapprocher des acteurs de terrain en France et en Russie. Inscrivant le concours orienté vers la jeunesse et l’appel à projets comme des rendez-vous annuels, le Dialogue de Trianon prend également part dans l’année de la coopération franco-russe décentralisée en soutenant plusieurs projets innovants. L’ensemble de ces actions est consultable sur le site https://dialogue-trianon.fr.

Illust: Les présidents russe,, 3.1 Mo, 4848x3227
Les présidents russe, Vladimir Poutine, et français, Emmanuel Macron
© MEAE

Des plateformes numériques pour une participation citoyenne

La participation citoyenne est au cœur du Dialogue, à travers la mise en place de plateformes numériques en miroir, l’une française et l’autre russe.

Ces deux plateformes permettent à chaque Français et à chaque Russe de consulter les actions menées et proposées par le Dialogue à destination d’acteurs précis dans les deux pays.

Le Dialogue est doté d’une gouvernance en charge de la coordination : à sa tête, deux co-présidents (Anatoly Torkunov et Pierre Morel en France), ainsi que deux secrétaires généraux impliqués dans le fonctionnement concret du Dialogue (Alexandre Orlov en Russie et Christophe Musitelli en France).

Ils sont accompagnés d’un conseil de coordination de 30 membres (13 français et 13 russes) choisis par les présidents pour représenter sa société civile.

Mise à jour : janvier 2021

Informations complémentaires