République centrafricaine - Violences (21 juin 2016)

La France condamne les violences survenues ces derniers jours en République centrafricaine et notamment à Bangui. Nous appelons à un retour rapide au calme.

Nous mettons en garde tous ceux qui chercheraient à faire obstacle à la réconciliation des Centrafricains sous la conduite des autorités nouvelles issues des élections.

Les auteurs des violences auront à rendre compte de leurs actes.

Nous réaffirmons notre soutien à la MINUSCA dans la mise en œuvre de son mandat de protection des civils et de stabilisation de la République centrafricaine.

La France assure à nouveau le président Touadéra et les autorités centrafricaines de sa détermination, avec l’ensemble de la communauté internationale, pour appuyer leur action au service du relèvement du pays, conformément aux attentes clairement exprimées par la population.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE