République centrafricaine - Q&R - Extrait du point de presse du 29 mars 2016

Q - Des consultations sur la RCA se tiennent le 7 juillet au conseil de sécurité des Nations unies. Le conseil reste-t-il suffisamment mobilisé sur la RCA, alors que beaucoup reste à faire, comme le montrent les actes de violence persistants dans le pays ?

R - Après des élections réussies, qui ont permis aux Centrafricains d’ouvrir une nouvelle page de leur histoire, le conseil de sécurité est appelé ce mois-ci à renouveler le mandat de la mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA).

La France réitère son plein soutien à l’action de la MINUSCA, qui a la capacité et la détermination nécessaires pour aider les nouvelles autorités centrafricaines à répondre aux nombreux défis auxquelles elles font face. La restauration de l’autorité de l’Etat sur tout le territoire, la démobilisation des ex-combattants, la réconciliation et la lutte contre l’impunité sont indispensables.

Dans cet esprit, la France va travailler avec ses partenaires afin que le conseil de sécurité apporte tout son soutien à l’action des nouvelles autorités centrafricaines et à celle de la MINUSCA pour stabiliser durablement la Centrafrique.

Informations complémentaires